Expulsion pour occupation sans titre valable

21/06/2023

Comment agir?

  • Dêpot

Nous vous apprenons

Avant de poursuivre la procédure d'expulsion pour occupation sans titre valable, il est important de rappeler qu'une personne occupant un bien sans titre valable est considérée comme un occupant précaire, c'est-à-dire qu'elle n'a pas de contrat de location ou autre document justifiant sa présence dans le bien.

Un occupant précaire peut être :

  1. une personne qui a la permission du propriétaire d'occuper le bien, mais sans contrat ou titre quelconque ;
  2. une personne dont le contrat ou titre justifiant la possession du bien a expiré ;
  3. une personne qui occupe illégalement un bien, c'est-à-dire sans le consentement ni la connaissance du propriétaire.

Lorsqu'un occupant précaire refuse de restituer le bien qu'il occupe, il est nécessaire de demander l'aide judiciaire et de procéder à une expulsion pour occupation sans titre valable afin de récupérer le bien immobilier.

Cette procédure est engagée par le biais de la procédure verbale, telle que définie à l'article 250.1.2º de la loi de procédure civile :

  1. "Seront tranchées dans le cadre d'un procès verbal, quelle que soit leur valeur, les demandes suivantes :
  2. "Celles qui visent à récupérer la pleine possession d'un terrain rural ou urbain prêté à titre précaire, par le propriétaire, l'usufruitier ou toute autre personne ayant le droit de posséder ce terrain".

Quand peut-on exercer l'action judiciaire d'expulsion pour occupation sans titre valable ?

L'action peut être exercée à tout moment par le propriétaire.

Toutefois, il est recommandé de contacter les occupants du bien et de leur demander de le restituer. Dans le cas où ils quittent volontairement le bien, cela nous permet d'économiser du temps et des coûts judiciaires importants. S'ils refusent de quitter le bien, nous devrons engager une action en justice par le biais d'un avocat et d'un procureur.

Il suffira de prouver devant le juge que le propriétaire du bien est le véritable propriétaire du bien et que l'occupant a été sommé de quitter le bien si le consentement lui avait été retiré pour être présent sur le terrain. Cette procédure sera résolue par la procédure verbale, beaucoup plus rapide que la procédure ordinaire.

Il convient de noter que pour engager une action en expulsion pour occupation sans titre valable, il n'y a pas d'exigence de conditions préalables autres que la volonté de récupérer le bien occupé.

En résumé, il s'agit d'une procédure relativement simple, mais il est important d'être bien accompagné et conseillé pendant la procédure afin de trouver une solution le plus rapidement possible.

Si vous souhaitez engager les services d'avocats spécialisés en expulsion pour occupation sans titre valable, n'hésitez pas à contacter notre cabinet.

Nous serons heureux de vous aider et de vous conseiller, et nous évaluerons votre cas gratuitement.

Contactez notre équipe d'avocats spécialisés.